G8 - Résumé de la journée du 1er juin

nattfodd (traduction) 02.06.2007 18:00 Themen: G8 G8 Heiligendamm Militarismus
Nouvelles rassemblées à partir du fil d'infos d'IMC Allemagne et des dépêches (ticker), 1er juin.
De plus en plus de monde arrive à Rostock et se dirige vers les principaux camps de convergence. Certains trains régionaux étaient bondés de manifestants, des convois supplémentaires ont été mis en place, et un billet de réduction spécial pour toute la semaine d'actions a même été créé. Pendant ce temps, certains magasins ont commencé à barricader leurs vitrines, suivant les conseils de la police.

A Rostock, la présence policière est bien entendu massive, aussi bien dans le centre ville que dans les petites places à l'écart des routes principales, et il a été fait écho de plusieurs contrôles d'identités et fouilles, ainsi que de voitures arrêtées. Malgré tout, il semblerait que personne n'ait été retenu, et les réunions ont continué jusque tard dans la nuit.

Cet après-midi, des actions anti-militaristes se sont déroulées au Bombodrom avec des ralliements à Schweinrich et Neu-Lutherow qui ont réuni plusieurs centaines de personnes.

Le bombodrome, terrain de 142km² à 80km au nord de Berlin, a été utilisé comme aire de bombardement par l'armée soviétique pendant 40 ans. Depuis 1992, les militaires allemands essaient de récupérer l'endroit pour en faire un terrain d'entrainement aux bombardements sol-air, dans des opérations conjointes de l'Allemagne, l'UE et l'OTAN. En organisant une action sur ce site, les manifestants essaient de mettre en évidence les liens entre le G8 et la guerre, et de montre clairement leur rejet et leur résistance à la guerre (pour plus d'informations, voir www.g8andwar.de).

Les zones ont commencé à être occupées après le ralliement, avec l'érection de tentes et la mise en place d'un campement temporaire. Une tour militaire a été peinte en rose, en répétition de précédentes actions où l'on avait vu les militaires détruire une tour similaire quand ils ont constaté qu'ils n'arrivaient pas à se débarasser de toute la peinture !

A 16h30 cet après-midi, un deuxième campement était mis en place avec environ 100 personnes. Le premier en totalisait déjà 500. Aucune présence de la police militaire n'était reportée dans les environs immédiats, et la police civile n'était pas autorisée à pénétrer sur les sites militaires. Plus tard, les Caravanes de Vélo contre le G8 sont arrivées au Bombodrome depuis l'est et l'ouest, afin de se joindre aux anti-militaristes. Ils continuent vers Rostock demain pour la grande manifestation, puis certains pousseront jusqu'à Heiligendamm.

Pour de premières rapports et nouvelles sur l'occupation du Bombodrome, cf: http://de.indymedia.org/2007/06/179751.shtml

Plus tôt dans la journée, un porte-parole des campements de convergence ont exprimé leur déception du fait que pour la deuxième fois en autant de semaines, le Kavala (une unité spéciale de coordination de la police pendant les manifestations anti-G8) ne soit pas venu à la réunion qui avait été prévue avec les organisateurs des campements. Une autre tentative de discuter avec les forces de police a également échoué ce matin.

Le sujet de la réunion devait être le comportement de la police qui avait tenté de mettre des bâtons dans les roues des organisateurs pendant la mise en place des camps. Deux semaines plus tôt, le Kavala n'était pas non plus venu à une réunion pourtant prévue. Le porte-parole des camps a considéré qu'il s'agissait d'un "sabotage de leurs efforts de négociations avec la police". "Dans de telles conditions, des négociations n'ont plus aucun sens", a-t-il ajouté.

Il devient également évident au fur et à mesure de leur remplissage que les trois camps ne seront pas suffisants pour le grand nombre de manifestants qui est désormais attendu.

La police a été également critiqué cet après-midi pour avoir empêché la mise en place d'un point d'information sur E. Schlesinger St. (juste au sud de la gare centrale de Rostock), un emplacement pourtant approuvé.

Malgré l'attention parfois exagéré accordée aux problèmes de sécurité liés à des sommets d'une telle ampleur et à leurs manifestations associées, il est indéniable qu'il existe en Allemagne une réelle sympathie avec les manifestants. Avec l'interdiction de manifester qui crée une zone d'exclusion de plusieurs kilomètres autour du mur du G8, les gens sont encore plus déterminés à manifester.

Demain devrait voir une manifestation massive à Rostock, avec plus de 100 000 personnes attendues dans les rues.

------------------------------------------------------------

Photos et informations du Centre de Convergence de Rostock :
http://de.indymedia.org/2007/05/179540.shtml
http://de.indymedia.org/2007/06/179673.shtml

Photos du camp Reddelich : http://de.indymedia.org/2007/05/179334.shtml

Photos des camps : http://de.indymedia.org/2007/05/179541.shtml

Feature sur les camps : http://de.indymedia.org/2007/06/179675.shtml

Creative Commons-Lizenzvertrag Dieser Inhalt ist unter einer
Creative Commons-Lizenz lizenziert.
Indymedia ist eine Veröffentlichungsplattform, auf der jede und jeder selbstverfasste Berichte publizieren kann. Eine Überprüfung der Inhalte und eine redaktionelle Bearbeitung der Beiträge finden nicht statt. Bei Anregungen und Fragen zu diesem Artikel wenden sie sich bitte direkt an die Verfasserin oder den Verfasser.
(Moderationskriterien von Indymedia Deutschland)

Ergänzungen

Photos de l'occupation du bombodrome

Christophe Noisette 18.06.2007 - 20:07
Bonjour,
Je viens de mettre en ligne des photos réalisés pendant la manifestation et l'occupation du bombodrome.
[-> http://lairederien.net/rubrique.php3?id_rubrique=60].
Bonne visite,
Amicalement
Christophe
L'aire de rien